377 vues
Action et Aventure Films — 13 juillet 2012
Chronicle

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jUDhSJigqIM[/youtube]

Après avoir été en contact avec une mystérieuse substance, trois lycéens se découvrent des super-pouvoirs. La chronique de leur vie qu’ils tenaient sur les réseaux sociaux n’a désormais plus rien d’ordinaire…
D’abord tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour jouer des tours à leurs proches, ils vont vite prendre la mesure de ce qui leur est possible. Leurs fabuleuses aptitudes les entraînent chaque jour un peu plus au-delà de tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Leur sentiment de puissance et d’immortalité va rapidement les pousser à s’interroger sur les limites qu’ils doivent s’imposer… ou pas !

A lire le résumé, on peut se dire qu’il s’agit encore d’un film du genre Green Lantern ou autres super héros comme on en compte déjà des centaines. Et pourtant celui-ci fait dans l’originalité et c’est assez plaisant de voir autre chose. Effectivement le réalisateur, Joshua Trank (26 ans) qui signe son premier long métrage avec Chronicle, opte pour un tournage en caméra subjective (à la façon Blair Witch) afin de donner une note de réalisme au film et ça marche !

Le film débute avec trois lycéens qui souhaitent réaliser une chronique sur les réseaux sociaux. Tout comme n’importe quel garçon de leur âge, ils aiment les filles, les potes, les soirées arrosées … mais au cours de l’une d’entre elle, ils entrent en contact avec une substance étrange. Après quoi, ils se découvrent des superpouvoirs…
Contrairement aux films Marvel, nos « superheros » n’ont pas des envies de justice et de morale, mais plutôt de rigolade et pourquoi pas de vengeance…

Andrew, le principal protagoniste de l’histoire est un jeune qui passe de l’insécurité typique de l’adolescence au narcissisme total, comme cela pourrait arriver à n’importe qui dans des circonstances aussi extraordinaires. C’est la ligne de réflexion du film : avec des super-pouvoirs, vous feriez le bien autour de vous, ou vous serviriez vos intérêts en priorité ?

D’après Josh Trank, la génération actuelle crée une esthétique qui émerge de notre monde qui permet de filmer à tout moment ; monde qui télécharge des photos chaque minute sur les réseaux sociaux. Les lycéens actuels sont ceux qui se sont le plus auto-photographiés de l’histoire. C’est pour cette raison qu’il à choisi la caméra subjective. Mais certaines scènes sont filmées avec des téléphones mobiles comme on a l’habitude d’en voir sur le net.

Le tour de force, est de faire croire que la caméra est contrôlée par Andrew (en télékinésie) alors que c’est une équipe de professionnels qui s’en charge. La scène ou Andrew s’offre une petite séance de vol à la manière de superman avec sa caméra qui semble filmer la scène elle même, est tout bonnement unique et magnifique.

Un film qui vaut largement d’être visionné pour son originalité et sa pertinence. Mais surtout pour sa mise en scène unique.
Bien qu’il ne dure que 1h30, celui-ci nous décrit une grande histoire.

Télécharger le film (13,99 euros) sur iTunes
Chronicle

Autres Articles

Partager

A propos de l'auteur

Aurélien

Bientôt maître en chroniques pas du tout objectives, je me passionne de films, musique, livres, podcasts et applications. Réagissez sur mes coups de coeur et coups de gueule ! @sc_aurelien

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>