3  595 vues
Livres SF et Fantasy — 02 août 2012
Légende : David Gemell

Druss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d’une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. Dros Delnoch est une forteresse. C’est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l’Empire drenaï. C’est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l’envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir. Un demi-million d’envahisseurs face à quelques milliers de guerriers retranchés dans une forteresse. Druss et sa hache feront-ils la différence ?

Pas étonnant que David Gemell soit l’un des auteurs les plus vendeur de chez Bragelonne, c’est l’un des meilleurs.
Cet ancien videur de boîte de nuit Britannique à une écriture extrêmement efficace.
Légende est son premier ouvrage qu’il lui a valu le prix Effel en 1984 et surtout, qui lui a permis de vivre de l’écriture car sachez que depuis sa sortie, chacun de ses ouvrages est devenu un best-seller. Et croyez le ou non, ses livres sont extrêmement addictifs. Si bien qu’il n’est pas improbable de voir d’autres de ses ouvrages décrits dans nos pages (ok je suis fan !..).
À savoir qu’il vous sera difficile (impossible même) d’avoir des nouveautés de Gemell car hélas, il nous a quitté en 2006 et c’est une grosse perte pour nous lecteurs…

Malgré tout, l’éditeur Bragelonne continue de véhiculer son œuvre et avait rendu gratuit Légende lors des 12 jours de cadeau Apple l’an dernier. Alors si vous l’avez manqué, je peux vous dire que vous pouvez vous en mordre les doigts. Si vous l’avez téléchargé mais pas encore lu, alors dépêchez vous !

Après une légère introduction de l’auteur, passons au livre :

Aux amateurs de châteaux forts et de combats à l’épée (et de hache), ce livre est fait pour vous !

Cet ouvrage est le premier écrit mais n’est pas le début des aventures de Druss ce guerrier aux mains gigantesques, toujours accompagné de sa hache Snaga, un combattant qui ne connaît pas la peur de mourir, et prend d’ailleurs la mort comme une ennemie qu’il faut combattre tout au long de sa vie.

L’auteur nous plonge dans un monde moyenâgeux qui peut sembler être un mélange de Braveheart et Le Seigneur Des Anneaux. Nous sommes au temps des châteaux forts, mais les peuples sont différents de ceux que nous avons connu. De plus, la magie est chose courante (mais pas a portée de tous) dans le monde que Gemell à imaginé.

Tout commence avec un personnage plutôt ordinaire qui n’est le héros de personne car il a la manie de fuir le combat plutôt que de s’y mêler : Regnak aussi appelé Rek.
Ce dernier est au courant que l’armée Nadir va attaquer et s’enfuit dans la direction opposée. En traversant la forêt, il tombe par hasard sur une femme en armure qui subit l’attaque de trois hommes. Rek aurait habituellement passé son chemin mais c’est plus fort que lui et il sauve la jeune femme.
Rongée par le froid, il l’emmène dans un abris et s’occupe d’elle au mieux.
En discutant, il s’avère que la femme se nomme Virae et qu’elle est la fille du Seigneur de Dros Delnoch. La destination de l’armée Nadir.

Reconnaissante de sa sympathie et admirative de sa force, une romance nait entre eux et ils se jurent fidélité.
Voici notre ami Rek en direction de la plus grosse bataille de sa vie. Il doit sauver le peuple Drenaî de l’attaque Nadir. Devant affronter une armée de quasiment 500 000 hommes avec seulement 10000. Un combat perdu d’avance.

De son côté, Druss répond à l’appel du Comte de la Dros suite à une lettre désespérée. Sachant pertinemment que le nombre ne jouera pas en sa faveur, l’homme se sert de son nom pour rameuter des renforts.

Chacun des protagonistes se retrouvent dans la cité avec d’un côté Druss et 600 archers qu’on peut qualifier de mercenaires, de l’autre Rek qui arrive avec Les Trentes, des hommes dotés de pouvoirs surnaturels, capables de lire les pensées et de voir l’avenir.
Tous ne misent pas lourd de la victoire mais aucun n’est prêt à se rendre sans combattre.

Pendant le trajet, Rek épouse Virae et le compte de Dros Delnoch s’éteint suite d’un cancer. Regnak devient alors le nouveau Seigneur de la forteresse.
Et voici que l’armée Nadir arrive aux portes de la cité et entame l’attaque.

Voici comment résumer Légende. Cette lutte désespérée est tout ce qui fait l’histoire et je préfère ne pas trop révéler ce qui fait le charme du livre. Mais au delà de la lutte, de très nombreuses pistes de réflexion sont ouvertes :
- Devons nous croire au destin ?
- Lorsque tout semble contre nous, devons nous renoncer ?
- Un ennemi, en est il vraiment un ?
- Qu’est ce qui fait le courage d’un homme ? Ses actions ou ses décisions ?

Bref, autant de questions qui relèvent plutôt de la philosophie que du QCM et dont forcément je n’aurais pas la réponse. Mais je vous avouerais que ces pistes de réflexions sont très nombreuses et qu’il serait intéressant d’en discuter en communauté.
Si quelqu’un se décide à ouvrir le débat sur forum…

Tout ça pour vous dire que ce livre est excellent. Bien écrit, un suspense haletant, de l’action, des combats, de la magie… Beaucoup d’ingrédients justement dosés qui font de cet ouvrage un incontournable de chez Bragelonne.
Et forcément, après la lecture de ce livre, on brûle du désir de découvrir ce que sont les débuts de Druss, ce qui a fait qu’il est une légende et pourquoi pas d’autres personnages de cet excellent auteur.

Télécharger le livre (4,99 euros) sur iBooks
Légende - David Gemmell

Autres Articles

Partager

A propos de l'auteur

Aurélien

Bientôt maître en chroniques pas du tout objectives, je me passionne de films, musique, livres, podcasts et applications. Réagissez sur mes coups de coeur et coups de gueule ! @sc_aurelien

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>